test-super-mario-bros-wonder-titre

Test Super Mario Bros Wonder

A première vue ce jeudi 19 octobre avait tout l’air d’un jeu morose: une lourde pluie, le jour qui commence à tarder pour se lever, le simple fait que ça soit un jeudi, même…mais quand la journée commence à prendre des couleurs, ce n’est pas forcément venant du ciel: des fois ça peut venir d’autre chose qui vous apporte des ondes positives. C’est l’effet que Super Mario Bros Wonder a eu sur moi lors de mon test.

test-super-mario-bros-wonder-mario

Un jeu qui flatte les yeux et les oreilles

Super Mario Bros. Wonder, c’est le nouvel opus en 2D de la série Mario, qui sort ce vendredi 20 octobre sur Switch. Contrairement à ce qu’on pourrait penser à la vue du logo, non, il ne s’agit pas d’un énième New Super Mario Bros, Wonder a pour ambition de proposer une vision plus atypique, et cela se remarque dès l’écran titre. Les menus sont chatoyants mais paraissent malgré tout très différents de ce qu’on a l’habitude de voir dans les jeux Mario, notamment grâce à un choix de typographies qui collent parfaitement au thème, mais changent de ce que l’on a l’habitude de voir.
La surprise continue avec le reste de la direction artistique: que ce soit sur l’aspect visuel ou sonore, nos habitudes des anciens jeux Mario se voient chamboulées. Les personnages sont plus stylisés, encore plus cartoonesques même dans leurs animations, comme si l’esthétique du monde de Mario avait été débridée. Nous avons aussi droit à de nouveaux sons pour les actions telles que le saut ou la charge au sol. On note également les nouvelles voix de Mario et Luigi, performées par le jeune comédien Kevin Afghani, qui fait un travail remarquable pour prendre le flambeau du légendaire Charles Martinet.

test-super-mario-bros-wonder-fort-bowser

Nouveau royaume, nouvelles capacités

Dans Super Mario Bros. Wonder, on parcourt le Royaume des Fleurs, une nouvelle contrée mise à mal par Bowser après avoir fusionné avec le château du Prince Florian, grâce aux nouvelles Fleurs prodiges, ce qui donne un gros château à tête de Bowser super puissant qui vole. C’est donc grâce à ces mêmes fleurs mais aussi d’autres nouveaux objets, que Mario et ses amis vont l’arrêter. On peut donc jouer Mario, Luigi, Peach, Daisy, Toad bleu et Toad jaune qui se jouent tous pareil, mais aussi les Yoshis et Carottin qui sont immunisés aux coups mais ne peuvent pas utiliser les objets. Les contrôles sont identiques aux Mario 2D précédents, avec cependant la possibilité de débloquer des Badges qui peuvent soit donner des bonus (comme démarrer un niveau avec un champignon), ou de nouvelles capacités (par exemple utiliser sa casquette comme un parachute). Les personnages sont donc tout autant agréables à jouer, mais avec davantage de flexibilité dans les mouvements.

Il est possible de jouer jusqu’à 4 en multijoueur, et pas grand chose à dire si ce n’est que ça marche bien. Si vous avez l’habitude des New Super Mario Bros., cet aspect du jeu ne vous dépaysera sans doute pas trop au-delà du mode en ligne et de la possibilité de placer des panneaux qui serviront à d’autres joueurs du monde entier de réapparaître après un échec. Et cela marche aussi dans l’autre sens: vous pouvez vous-mêmes jouir des panneaux placés par d’autres joueurs.
test-super-mario-bros-wonder-etoiles

Chaque niveau est une surprise

Mais là où Super Mario Bros Wonder brille réellement, c’est dans sa capacité à surprendre constamment. Non seulement quasiment chaque niveau tourne autour d’un ou deux ennemis qui lui sont propres, à tel point que même quand on voit de bons vieux Goombas ou Koopas, même eux ont une particularité (avec par exemple des Koopas en rollers), mais chaque niveau a également droit à une Fleur prodige qui propose une vision excentrique du niveau avec de nouvelles particularités et de nouvelles mécaniques de gameplay. Et il ne sera pas toujours évident de trouver ces fleurs, par conséquent la curiosité est grandement récompensée dans ce jeu. Il y a également des niveaux secondaires, proposant soit d’apprendre à maîtriser les badges que l’on a débloqué, ou qui proposent d’autres idées de gameplay, comme faire la course contre un Wiggler. Jouer à Mario Wonder c’est un peu comme piocher dans un paquet de bonbons: on sait pas forcément à quoi s’attendre, on sait juste que ça sera un moment agréable et on se laisse porter par la curiosité de savoir ce que le jeu va nous proposer ensuite.

Si ce test de Super Mario Bros Wonder vous a donné envie d’essayer le jeu, vous pouvez également découvrir nos Joy-Cons Red & Blue ou bien nos Joy-Cons Toad pour vous plonger davantage dans l’univers de Mario!

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Garantie 6 mois
Expedition en 48h
SAV Réactif
Paiement securisé
Garantie 6 mois
Expedition en 48h
SAV Réactif
Paiement securisé
Mon panier

🚚 La livraison est offerte dès 60 € d'achat 🎁

Me connecter

Pas encore de compte ?